GRAND PARIS MéTROPOLE
04/12/09
Communiqué de presse PCF 92

Le Grand Paris, une idée qui …  se discute en catimini, sans les salariés et les populations concernées.

 

 

Depuis le 3 décembre, le gouvernement organise sept rencontres territoriales en Ile-de-France sur le thème « le Grand Paris, une grande idée qui a besoin des vôtres ».

Pour les Hauts-de-Seine, cette rencontre est prévue lundi 7 décembre, de 15h à 17h au Théâtre des Amandiers à Nanterre, sur les thèmes du développement économique et du développement durable, en présence de Christian Blanc, Secrétaire d’Etat chargé du Développement de la Région Capitale.  

Considérant que « le Grand Paris est une ambition collective qui doit être partagée par tous les Franciliens et plus largement par tous les Français », le gouvernement estime que ces rencontres « ouvertes à tous » sont autant « d’espaces privilégiés » permettant à chacun de s’exprimer.  Des personnalités issues du monde économique, social, culturel et universitaire y seront invitées à témoigner, ainsi qu’une pléiade d’élus UMP. Mais parmi ces grands témoins : aucun élu local.

Ces rencontres sont pourtant censées prendre en compte « l’impérieuse nécessité d’intégrer les spécificités territoriales ».  En fait, ces rencontres ont pour objectif de faire la promotion du Grand Paris version Sarkozy. Elles ne seront que des rassemblements « entre-soi » de responsables économiques et experts bien pensants.  

Et, alors qu’elles devraient permettre aux Franciliens de s’exprimer, l’horaire de la rencontre de Nanterre (15h) ne permet nullement la participation des salariés, des citoyens et de la plupart des élus du département.  

Au final, ces rencontres se feront en l’absence des populations concernées, sans qu’elles puissent faire entendre leurs exigences d’un développement harmonieux, social, solidaire et démocratique de l’Ile-de-France. 

Nanterre, le 4 décembre 2009

 

Pour réagir à cet article, écrivez-nous à contact@pcf92.fr