LOGEMENT
04/03/19
Stop expulsion : signez la lettre au préfet pour interdire toutes les expulsions du printemps

Une pétition en ligne à signer et à faire signer sans modération :

Le 31 mars prochain, la trêve hivernale risque de jeter des familles à la rue.

En 2018, d'avril à juillet, une lutte s'est engagée pour contrer la décision du préfet des Hauts-de-Seine d'expulser des familles dont l'hébergement n'était plus payé par le SAMU social (115). Ce rassemblement solidaire a permis d'arrêter momentanément les expulsions. A cette occasion, le collectif « Pas d'enfant à la rue » a également vu le jour.

Nous, militants, associations, collectifs, partis et syndicats exigeons que le SAMU social - service public dépendant du SIAO (Service intégré d’accueil et d’orientation) dont le budget dépend de la préfecture - respecte ses obligations légales d'hébergement d'urgence en prenant en charge les plus démunis tant qu'ils n'ont pas d'hébergement durable.

Avec la fin de la trêve hivernale, nous refusons que des familles se retrouvent sans toit et nous restons mobilisés pour rappeler et lutter contre le désengagement de l'Etat qui va à l'encontre du droit de chacun à vivre, éduquer ses enfants et travailler.

Premiers signataires : Collectif Pas d'enfants à la rue (Nanterre), La France insoumise (Nanterre), FCPE 92, le DAL (Nanterre), Sud éducation, PCF Nanterre, CGT Nanterre, collectif Colombes solidaire