ACTIONS/RÉACTIONS
29/03/10
Santini perd son sens de l'humour !

Le 21 mars, suite à la défaite historique d'André Santini à Issy-les-Moulineaux, Lysiane  Alezard a publié un article sur son blog http://lysianealezard.elunet.fr. Apparemment, le Député-Maire n'a pas du tout apprécié !

Voici sa réaction ainsi que la réponse de Lysiane Alezard, conseillère municipale d'Issy les Moulineaux :

Madame,

C’est avec un certain étonnement que je lis votre cri de victoire.Je ne commenterai pas les allégations que vous assénez à vos lecteurs qui seront à même d’en juger la pertinence. Cependant, je ne peux m’empêcher de réagir sur l’auteur.Etes-vous en effet si bien placée pour commenter le résultat de ce scrutin ? Car de qui est-ce la victoire ? La vôtre ?  

Rappelez-nous donc le résultat que personnellement vous avez obtenu. Conseillère régionale sortante, quelle est aujourd’hui votre position au Conseil régional ? Dans quelle commission allez-vous siéger ?Mais je m’égare, il faudrait être élu pour cela et vous ne l’êtes plus. En 9ème position sur la liste du premier tour, vous avez été brillamment replacée 22ème au second tour. Et finalement vous voila battue !Si c’est la victoire de la gauche et des écologistes comme vous le dites, elle n’est visiblement pas la vôtre.

André Santini
Ancien Ministre
Député-maire d’Issy-les-Moulineaux
Conseiller régional

Réponse de Lysiane Alezard

Monsieur,

C’est un honneur de vous compter parmi mes plus fidèles lecteurs. Je suis touchée que vos fonctions de député-maire, de nouveau conseiller régional, de vice-président de GPSO, de président du SEDIF vous laissent le temps de réagir à mes billets.

Mais votre réponse m’incite à vous renvoyer de nouveau à un billet précédent qui vous avait déjà fait réagir : siégerez-vous comme conseiller régional puisque vous êtes atteint par le cumul des mandats ?

Quant à moi, c’est par choix personnel que je ne suis plus conseillère régionale. Pour moi, l’engagement politique ne passe pas nécessairement par un mandat électif, je n’ai pas choisi de faire carrière en politique, car ce n’est pas pour moi un métier.

Donc ne vous en faites pas pour moi, je le vis très bien. J’aurai même plus de temps encore à consacrer à l’action aux côtés des Isséens qui souffrent et qui ont besoin d’être écoutés et entendus. A tous ceux-là, je sais que votre défaite a redonné de l’espoir. 

Enfin, j'imagine que vous qui êtes corse avez dû saluer comme il se doit l'élection historique d'un communiste à la présidence de l'Assemblée territoriale de l'île, mon ami Dominique Bucchini.

Lysiane Alezard

 

Pour réagir à cet article, écrivez-nous à contact@pcf92.fr