MOBILISATIONS
24/10/16
26 octobre : rassemblement Boulogne du Collectif Sans papier du 92 à 13h30

Communiqué du collectif sans papier du 92 :


Nous sommes des femmes et des hommes, qui, depuis des années, vivons, travaillons, ici, à Boulogne-Billancourt ou dans des villes voisines de notre département.
Nos enfants étudient, ou étudieront, dans les mêmes écoles, collèges, lycées, universités, que les vôtres. Tous seront des citoyennes et des citoyens de notre République.
Nous partageons les valeurs de la République Française : liberté, égalité, fraternité.  Et nous les défendons avec vous contre la montée du racisme et de la xénophobie.
Nous sommes intégré-e-s dans la société. Nous ne demandons qu’à vivre comme tous les gens qui composent le peuple de France, qu’à contribuer aux richesses du pays par notre travail, par nos cotisations sociales, par nos impôts…
Nous voulons que nos qualifications, notre travail, soient reconnus, nous voulons exercer nos métiers légalement, avec les mêmes rémunérations que les autres salariés.
Mais une accumulation de lois et de directives, de plus en plus restrictives et discriminatoires, fait de nous des « sans-papiers ». Certains d’entre nous sont menacés d’expulsion du territoire, alors qu’ils et elles n’ont plus de famille, plus d’avenir, ailleurs qu’en France.
C’est pourquoi nous demandons à Monsieur le Préfet de réexaminer nos demandes de titres de séjour.
C’est pourquoi nous comptons sur votre soutien.
C’est pourquoi nous organisons un rassemblement devant la sous-préfecture de Boulogne-Billancourt, mercredi 26 octobre 2016, de 13h30 à 17h.
 

Avec le soutien de citoyens, d’organisations, de Boulogne-Billancourt et du département :
Robert Créange, militant de la mémoire de la Résistance et de la Déportation ; Areski Amazouz, président d’ATRIS (Association des Anciens Travailleurs Renault de l'Ile Seguin) ; Isabelle Goïtia, ancienne conseillère municipale communiste ; Jean Claude Relave, militant du droit au logement ; Maryse Tripier, sociologue de l'immigration ; Baptiste Talbot, militant syndical de la fonction publique territoriale ; Brigitte Colin, militante associative ; Alain Petit, militant du MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l'Amitié entre les Peuples) ; Elsa Faucillon, secrétaire départementale du PCF ;  Ouiza Bellouti, coordonnatrice de Sans-Papiers 92 ; Dominique Le Glou, ancien journaliste sportif France télévision ; Yves Alibert, directeur d'école ; Martine Even, militante PS ; Xavier Iacovelli, premier secrétaire fédéral du PS ; Melek Ekim, secrétaire fédérale aux droits de l’Homme et aux réfugiés du PS  ; Sébastien Scognamiglio, militant EELV ; André Landrain, président du comité de Nanterre du MRAP ; la section PCF-Front de gauche de Boulogne-Billancourt ; la section de Meudon-Sèvres-Clamart de la Ligue des Droits de l’Homme ; le Réseau Education Sans Frontières 92 …