ECONOMIE
16/12/13
Communiqué. Non à la délocalisation de l'Ifremer

La délocalisation d’Ifremer d’Issy à Brest : le gouvernement doit revenir sur sa décision

J’apprends que le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, vient d’annoncer, lors de la présentation du pacte d’avenir pour la Bretagne, le transfert d’Ifremer d’Issy-les-Moulineaux à Brest.

Ifremer (Institut Français de recherche pour l’Exploitation de la Mer) est financé par l’Etat via les ministères de la Recherche et de l’Ecologie, emploie plus de 1500 ingénieurs, chercheurs, techniciens, marins et administratifs, répartis dans 20 sites.

Cette entreprise est chargée de conduire la recherche sur la biodiversité marine, les stocks de poissons, la prévention des pollutions, la qualité des produits de la mer…

Le siège d’Ifremer d’Issy les Moulineaux emploie une centaine de personnes et comprend les directions (générale, scientifique, affaires internationales, financières…) ainsi que les personnels administratifs nécessaires à ces fonctions.

Je partage la réaction des organisations syndicales CGT et CFDT qui considèrent que cette décision, « prise sans aucune concertation », est « stratégiquement aberrante, économiquement inefficace et socialement scandaleuse ». Selon eux, « il est aberrant qu’un organisme à vocation nationale, fleuron de la recherche marine française, qui travaille pour toutes les façades maritimes françaises et les représente sur la scène européenne et internationale voit son image réduite à la seule partie bretonne de la façade atlantique ».

De plus, le transfert d’une centaine de personnes d’Issy à Brest ne permettra pas en aucune façon de répondre aux attentes liées à la crise économique à laquelle la Bretagne est confrontée.

En conséquence, j’exige du gouvernement qu’il revienne sur sa décision.