ACTIONS/RÉACTIONS
17/02/13
Pass navigo unique : la nécessaire contribution des entreprises retoquée en commission au Sénat

http://www.groupe-crc.org/

La proposition de loi du groupe Communiste, Républicain et Citoyen n'a pas été adoptée hier en commission au Sénat.

Son objet est d'augmenter le Versement Transport (participation des entreprises aux frais de transports en commun des salarié-es) afin de financer l’instauration d’un Pass Navigo unique en Île-de-France au prix de la zone 1/2 et d’amplifier l’offre de transports.

A l’exception de ceux de notre groupe et d’EELV, des sénateurs ont estimé qu'il ne fallait pas solliciter les entreprises et ce, au nom de la compétitivité. Un tel argument est inacceptable !

Rappelons que le Conseil Régional d’Île- de-France et le STIF, tous deux dirigés par une majorité de gauche, ont acté en décembre 2011, non seulement le principe d’une harmonisation vers le haut du Versement Transport mais également de l’instauration d’un Pass Navigo unique.

Le refus de cette proposition de loi revient à priver le STIF des ressources nécessaires, de l'ordre de 650 millions. Et ce sont les usagers et les collectivités à qui on demanderait de mettre encore la main à la poche, alors que tout le monde est durement touché par la crise !

Le prix du billet doit baisser pour les usagers !

Grâce à l’action du Front de gauche et de ses élu-es au Conseil régionale IDF, un dézonage pour le week-end a été obtenu depuis la rentrée dernière, permettant à tous les Franciliens de se déplacer partout avec leur forfait habituel.

Ensemble, nous pouvons obtenir le financement par les entreprises de la zone unique de transport au prix de la zone 1/2. C’est une mesure de justice sociale ! Surtout pour les familles modestes, rejetées toujours plus loin de Paris à cause des loyers trop élevés, qui ne doivent pas subir pour cela un coût de transport plus élevé que les autres.