ALTERNATIVE à L'AUSTéRITé
01/02/13
L'alternative à l'austérité, c'est possible maintenant !

A l’issue de notre Congrès, nous voulons faire de la campagne du Front de gauche « alternative à l’austérité » le point de ralliement de celles et ceux qui ne renoncent pas au changement, pour obtenir, par la mobilisation populaire, un changement de cap.

La question de l’emploi est centrale. Contre l’accord minoritaire sur la flexibilisation de l’emploi, plusieurs initiatives sont déjà programmées. Amplifions dès à présent cette bataille pour faire participer massivement à la manif du 5 mars et empêcher cette tentative scandaleuse de faire inscrire dans la loi des reculs sociaux inventés par la droite et le patronat.

Nous portons aussi l’exigence de l’adoption de lois contre les licenciements boursiers, avec les salariés de Goodyear à Rueil la semaine dernière, et d’amnistie des syndicalistes avec un meeting à Paris le 25 février et un rassemblement le 27 devant le Sénat. Nous pouvons aussi gagner en efficacité à décliner cette campagne à partir de luttes déjà engagées dans le département : pour le logement social, comme sur GPSO avec la pétition exigeant l’abrogation de la loi Boutin et des surloyers ; pour le maintien des hôpitaux Beaujon, Béclère, Mourier et Fourestier, afin de mettre aussi sur la table l’abrogation de la loi Bachelot, qui n’a pour but que de détricoter l’emprise territoriale du service public hospitalier au profit du privé ; contre la fermeture confirmée de la moitié des centres de sécurité sociale du 92, comme avec la pétition l’an dernier, pour dénoncer les coupes drastiques dans les services publics qui n’aboutissent qu’à une dégradation sans précédent du service rendu aux usagers.