FRONT DES LUTTES
20/04/12
Victoire pour les salariées des hôtels de Suresnes !

28 jours de grève pour les salariées des hôtels Campanile et Première Classe du pont de Suresnes : 28 jours de résistance, de détermination et de lutte qui ont fait plier Louvre
Hôtels, 2e groupe hôtelier en France, propriétaire des hôtels mentionnés.

Cadences infernales, salaires de misère, heures payées en dessous du taux horaire du SMIC dans la plus totale illégalité, contrats précaires et temps partiels imposés, recours à la soustraitance : les conditions de travail de ces femmes s'apparentaient à de l'esclavage moderne.

C'est donc une grande victoire pour ces femmes de chambre et gouvernantes qui se sont courageusement battues et ont gagné l'amélioration de leurs conditions de travail et l'augmentation de leurs rémunérations, en plus du paiement des jours de grève.
Cela montre l'importance des luttes menées en commun pour gagner : le front commun de ces femmes avec les syndicats CGT et CNT et le soutien d'élu-es, Brigitte Gonthier-Maurin, Sénatrice, Jacqueline Fraysse, Députée et les élu-es communistes de Suresnes, a payé.

C'est aussi une victoire qu'elles ont obtenue pour l'ensemble des salariés du groupe : Louvre Hôtels s'est en effet engagé à ouvrir des négociations pour la mise en place, au niveau national, d’une charte sociale de la sous-traitance respectueuse de l’égalité de traitement et des conditions de travail des salariées.

Nous continuerons à être aux côtés des salariés et des syndicats pour mettre fin à toutes les formes d'exploitation et placer définitivement l'Humain d'abord !

Nanterre, le 19 avril 2012
PCF 92