PRéSIDENTIELLES ET LéGISLATIVES 2012
20/02/12
Non aux politiques d'austérité ! Non au projet Merkozy de Mécanisme européen de stabilité !

Mardi 21 février , Sarkozy et la majorité gouvernementale ont décidé de faire adopter à l Assemblée Nationale le Mécanisme Européen de Stabilité (MES), le premier de ses nouveaux traités européens qui méprisent la démocratie et veulent faire payer la crise aux peuples.

S abstenir de voter contre de tels textes, c est renoncer à lutter contre les politiques d austérité qui asphyxient les peuples, en enfermant avec le MES les pays en difficulté dans le carcan de l austérité, à l instar de l agonie imposée au peuple grec.

Pour bénéficier de l aide européenne, les Etats devront en effet accepter des plans d ajustement et ratifier ce traité budgétaire dont le texte finalisé n est pas connu. Soutenir ou laisser passer le MES, c est donc rentrer dans la logique des marchés et confier notre souveraineté à la Commission européenne, à la BCE et au FMI !

Pour le Front de gauche, l objectif prioritaire, c est l Humain d abord, pas la finance, ni les marchés. Le 28 février, après l Assemblée nationale, ce sera au tour du Sénat de délibérer sur le sujet du MES.

Le Sénat, qui a basculé à gauche à l automne, a le pouvoir de repousser ce texte et de faire échouer cette mécanique infernale en repoussant la décision à l après-élection. Nous avons quelques jours encore pour discuter, faire savoir ce qui est en train de se jouer au Parlement et convaincre à gauche pour battre la droite et renvoyer Sarko Merkel à leurs chers traités. Le 28 février la gauche doit dire NON au MES !