ECONOMIE
17/10/11
Dexia, crise financière : imposer une autre logique !

COMMUNIQUE DE PRESSE de Brigitte Gonthier-Maurin, Secrétaire départementale du PCF, Sénatrice des Hauts-de-Seine

L’Assemblée nationale débat aujourd’hui d’un projet de loi de finances rectificative qui vise à accorder une garantie de l'Etat à Dexia.

Marine Le Pen tient, à cette occasion, un point de presse devant le siège de Dexia à La Défense pour évoquer cette question et faire valoir ses solutions pour résoudre la crise bancaire, notamment sa proposition de sortie de l’euro et de retour aux monnaies nationales.

La sortie de l’euro n’est pas une solution. C’est une fausse évidence, dramatiquement trompeuse. Une telle mesure aboutirait à une forte dévaluation de la monnaie remise en selle, ce qui aurait des effets désastreux sur le niveau de vie de la population et le poids de la dette, ainsi qu’à l’explosion d’une mise en concurrence sans limite entre Européens, chaque pays sortant de l’euro se retrouvant seul face à la guerre économique actuelle.

Pour sa part, le Parti communiste se fixe l’objectif de changer le contenu des politiques monétaires dans la zone euro pour faire de la monnaie unique un instrument de coopération et de développement social, et non pas un instrument de coercition budgétaire qui pousse chacun à une hyper-austérité.

S’agissant de Dexia, le démantèlement du groupe bancaire traduit l’échec d’une gestion purement spéculative, pourtant visible dès 2008, année où le gouvernement français avait renfloué une première fois de plusieurs milliards cette banque des collectivités.

La solution préconisée place dans l’incertitude l’ensemble des collectivités locales qui sont porteuses des politiques et emplois publics territoriaux en faveur des habitants, sans compter toutes celles qui ont été victimes des emprunts toxiques et qui sont aujourd’hui abandonnées par l’Etat.

Devant cette situation, nous exprimons notre exigence de garanties et de justice pour les collectivités locales et préconisons la création d’un pôle public financier qui mette les financements des collectivités à l’abri de la spéculation.

 Nanterre le 17 octobre 2011