MOBILISATIONS
11/01/10
4000 au Meeting Front de gauche !

Ensemble pour des régions à gauche
solidaires, écologistes et citoyennes.

Pari réussi pour le Front de gauche : 4 000 personnes étaient présentes dimanche 10 janvier au Palais des Congrès pour le meeting de lancement de campagne des élections régionales.

Toutes les formations en lice pour le scrutin du 14 mars prochain étaient présentes. L’élargissement a été salué par tous les participants.

 

Avec comme maîtres mots Unité, solidarité

Les listes du Front de gauche sont unies autour d’engagements clairs. «  Rien avec le Modem », ont réaffirmé Jean-Luc Mélenchon et Pierre Laurent. Le président du PG a critiqué les listes Europe Écologie  : «  Le capitalisme, c’est de la foutaise  !  » Le discours de Marie-George Buffet fut particulièrement mordant à l’égard de «  la bande du Fouquet’s  ». La secrétaire nationale du PCF a exigé que l’on traite les chômeurs en fin de droits comme on a traité les banques, n’hésitant pas à manier l’humour, comparant Nicolas Sarkozy à un «  boxeur dentiste qui voudrait vous vendre un dentier après vous avoir démoli le portrait  ». La dirigeante communiste a lancé un appel aux ouvriers, aux chercheurs, aux professeurs d’université à partager l’espoir d’une gauche qui gagne. La campagne est donc lancée et Pierre Laurent a fustigé la chef de file de l’UMP, Valérie Pécresse, «  qui a déjà mis à feu et à sang l’université et la recherche  ». «  Ce serait une folie de lui laisser les clés de la région, ce n’est pas de plus de concurrence dont a besoin notre région  », a-t-il déclaré à propos du Grand Paris, «  ou plutôt du Paris des actionnaires, mais de plus de solidarité  », avant de détailler les propositions du Front de gauche pour l’Île-de-France. Unité, solidarité, ces maîtres mots de ce lancement d’une campagne que chacun, hier, avait hâte de mener…"

Jean-Paul Piérot dans l'Humanité du 11 janvier 2010

 

  

 Pour réagir à cet article, écrivez-nous à contact@pcf92.fr